Contrat d’apprentissage : les avantages pour votre entreprise

Quels que soient leurs statuts, toutes les sociétés peuvent conclure un contrat d’apprentissage.

Pour votre entreprise, il représente de nombreux avantages, financiers notamment, avec :
 

  • Une aide exceptionnelle de l’État de 5 000 ou 8 000 € pour la 1re année du contrat d’apprentissage ;

  • Une aide exceptionnelle pour le recrutement d’apprentis reconnus travailleurs handicapés : son montant est de 4 000 € maximum pour un contrat débutant avant le 1er janvier 2022. Elle est cumulable avec l’aide exceptionnelle de l’État. Un dossier doit être adressé à l’Agefiph ;

  • Une « Aide unique à l’apprentissage » qui prend le relais, pour la 2e année du contrat d’apprentissage, de l’aide exceptionnelle de l’État : son montant est de 2 000 € (et de 1 200 € la 3e année, si le contrat dure trois ans) ;

  • Une réduction générale des cotisations patronales : valable pour les rémunérations n’excédant pas 1,6 Smic par an, soit 2 487,07 €.

 

Quand vous signez un contrat d’apprentissage, votre OPCO de référence prend en charge son financement auprès du CFA.

Ce « coût contrat » dépend du diplôme visé et de la branche professionnelle dont vous dépendez.

La formation du maître d’apprentissage est également financée selon les conditions propres à votre branche professionnelle. 
 

INSCRIPTION

Prendre contact avec le CFA

au 03 67 34 32 00

ou nous écrire à

cfa@arassm.fr

Lien officiel du gouvernement pour les aides employeur pour le site :
 

5 000 ou 8 000 euros d'aide exceptionnelle
 

Jusqu’au 30 juin 2022, l’État vous octroie une aide exceptionnelle si vous recrutez un apprenti pour la préparation de toutes les certifications jusqu’à Bac + 5 inclus :
 

  • 5 000 euros pour un apprenti mineur ;

  • 8 000 euros pour un apprenti entre 18 et 29 ans ;

  • 8 000 euros pour un apprenti handicapé, quel que soit son âge.

 

Voir sur le site de l'ASP